Collection Bernard Buffet

Bernard Buffet, peintre expressionniste français, est né le 18 juillet 1928 à Paris et meurt à Tourtour le 4 octobre 1999. À seulement 20 ans, il est devenu une grande star dans le milieu artistique.

Tout au long de sa carrière, il a réalisé plus de 8 000 tableaux, quatre sculptures en bronze, des illustrations, trois timbres postaux ainsi que des décors.

Aujourd’hui, les œuvres de Bernard Buffet valent de l’or puisqu’il faut dépenser environ 5 000 € pour un dessin, entre 500 à 2 000 € pour une estampe et entre 25 000 et 850 000 € pour une peinture.

Bernard Buffet, le meilleur expressionniste de sa génération

Avant d’intégrer l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris pour suivre des cours de dessin en 1944, Bernard Buffet a déjà commencé en tant que lithographe, peintre et dessinateur en 1943. C’est au salon des moins de 30 ans en 1946 que son premier tableau fut exposé. Ensuite, après l’exposition de l’autoportrait, il a présenté au salon des indépendants un nouvel ouvrage intitulé L’homme accoudé en 1947.

La particularité de Bernard Buffet vient de son style pictural reconnaissable. La majorité de ces tableaux s’inspirent de paysages, de figures, de la nudité, de divers personnages, etc. Parmi ses œuvres les plus connues, on peut citer Le cirque et Les Folles.

Les œuvres de Bernard Buffet

Parmi les 8 000 tableaux réalisés par Bernard Buffet, certains sont plus célèbres que d’autres. La Tête de Clown figure par exemple parmi les toiles qui l’ont aidé à monter sur le podium. Cette dernière est une lithographie tirée à plusieurs exemplaires (centaines de milliers). Dans la thématique clownesque, c’est sans aucun doute le tableau le plus connu. Bernard Buffet a réalisé une cinquantaine de clowns, mais aujourd’hui, c’est Le clown au chapeau pointu qui a le plus de valeur.

Paravent, Don Quichotte et L’Eglise font parties des œuvres les plus célèbres de Buffet, mais ceux qui ont contribué à lancer sa carrière sont le New York IV, Lys et jacinthes et le tableau d’Ojima building. Vu d’un œil artistique, Buffet n’a réalisé que des chefs-d’œuvre : Virginie et Daniele, La poissonnière, Le Crapaud, Deux hommes nus, La Casserole rouge, Lapin et casserole rouge, Nature morte, Nue, etc.

L’étrange destin de Bernard Buffet

Mondain et brillant, Bernard Buffet a connu un grand succès avant d’être renié par le milieu de l’art. Riche et beau, il avait la même notoriété que Picasso. À 20 ans, il était une star et 50 ans après, il se suicide. Un destin tragique pour un peintre aussi talentueux.

Tout au long de sa carrière, Bernard Buffet n’a qu’une seule et unique passion, la peinture. En participant à presque tous les salons : salon des beaux-arts, salon de l’automne, salon des indépendants, salon des moins de trente ans, tout le monde le réclamait et son nom était sur toutes les lèvres. Dès sa première exposition personnelle à la librairie d’impressions d’art, l’État lui a même acheté un tableau.

En remportant le prix de la Critique d’Art, ex æquo avec Bernard Lorjou, Buffet fut engagé par Emmanuel David. Ce dernier lui proposait un salaire mensuel contre une exposition annuelle. Tel un acteur hollywoodien, Bernard Buffet mène la belle vie et roule en Rolls Royce. Il signe des autographes et fait même la une des grands magazines tels The Times, Paris Match, etc. La revue Connaissance des Arts l’a même classé parmi les 10 meilleurs peintres de l’après-guerre, il a dépassé les grands noms comme Nicolas de Stael ou encore Alfred Manessier.

Arrivé au sommet, l’artiste ne voulait plus faire d’effort. Il ne réalisait que des « … faux petits châteaux dans de faux paysages pour de vrai débiles … », selon l’écrivain Alain Bosquet.

Des œuvres vendus par Jean-Claude Anaf

tableau les clowns musiciens

Jean-Claude Anaf, acteur majeur dans le domaine des ventes aux enchères en France a vendu un grand nombre d’œuvres de Bernard Buffet, et a notamment battu le record mondial pour cet artiste en vendant la toile peinte par Bernard Buffet en 1955 intitulée « Les Clowns Musiciens » 846 000€ en 1990 ! Cette huile sur toile (H. 195 cm x L. 300 cm) représente 2 clowns semblant tristes, effet renforcé par leur forme allongée. On retrouve sur cette oeuvre, le trait noir caractéristique de Bernard Buffet.

tableau papillon de bernard buffet

En 2005, il vend également pour la somme de 49 000€ « Le Papillon », une huile sur toile (H. 66 cm x L. 81 cm) peinte en 1961 par ce grand artiste.

Pour en savoir plus sur les œuvres de Bernard Buffet vendues par Jean-Claude Anaf, rendez vous sur http://www.anaf-arts.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *